17/11/2016

T'es nulle !

Tu n'as pas tout dis !

Tu as manqué de courage !

Comment espères tu aller mieux si tu gardes ça pour toi ! 

 

12646990_1138367169514646_6372625890511520708_n.jpg

21:23 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/07/2015

Vivre puisqu'il le faut

Il reste peut être un infime espoir..... 

 

suicide-1.jpg

23:11 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/05/2013

Papa

Papa fait mal, qu'importe ce que tu fais, tôt ou tard il te ferras du mal... 

regarde ce que tu as fait de moi...


 

2441102697_5.jpg


07:51 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/04/2013

Premier jour

2191705133_1.jpg

 

 

Vendredi, c'était le premier jour.... Premier jour de thérapie !

Reste à trouver le courage de tout dire.... de continuer.... d'aller jusqu'au bout... 

 

Il faut que tu respires... 

 

 

 

19:29 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2011

Un monstre ne peut engendrer que des monstres...

 

MA-ROSE-BLANCHE-IMPRIMEE-DE-MON-SANG.jpg

 

Il est tard quand elle rentre

Elle marche doucement pour ne pas faire de bruit, pour ne pas le réveiller… 

Soudains devant la porte de la cuisine 

Du sang… le sol est rouge de sang… son pire cauchemar devenait réalité… ce qu’elle craignait le plus était arrivé....
Non ce n'est pas possible...Elle suit les traces de sang qui se dirigent vers la salle à manger…
Elle redoutait qu'un jour il tue quelqu’un … sa mère.. son frère...elle

 

Elle avance doucement en essayant de ne pas marcher sur le sang qui éclabousse le sol…Elle arrive dans la pièce voisine et … c’est lui !! C’est son père qui est étendu dans une flaque de sang, une large plaie lui barre le front…il ne bouge pas…. il est ivre …
Il ronfle... il saigne……….

 

Elle ne bouge pas ! Elle reste là à regarder son père… Le monstre.
Du sang partout, une énorme flaque de sang...

 

Une idée horrible se fraye un chemin dans sa tête, sa tête qui fait mal ……

 

Si tu le laisse là… si tu ne fais rien… peut être qu’il perdra assez de sang pour…. MOURIR … mon dieu ! Comment une telle idée peut venir d’elle…… cette idée lui fait peur…

 

Mais...s'il meurt c'est la fin de son cauchemar…de leur cauchemar à tous

 

Après un temps interminable, elle repart le laissant là dans son sang…

 

Elle ne dormira pas cette nuit là… elle attendra le matin la peur au ventre

 

Et....

 

Cette nuit là elle est devenue un monstre… un monstre comme lui.

 

Et lui vit toujours….

 

22:02 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/04/2011

....

m-hurlement.jpg

21:39 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Elle est morte ce soir là !

 

demian1975110200073.jpgEncore des cris, elle ne le supporte plus, elle n'en peut plus de ses cris, elle n'en peut plus de l'entendre encore et encore...

Il est rentré, il est saoul , il hurle , il dit des choses horribles...

 

La peur , Sa peur du monstre laisse la place à une rage qu'elle n'avait encore jamais ressentie aussi violente que ce soir ... cela fait quelques temps qu'elle sent cette rage en elle ... mais jamais aussi forte ... et plus le monstre hurle plus sa rage s'amplifie

 

Elle se lève portée par cette rage folle et va à la rencontre du monstre... il est là criant hurlant des horreurs à sa mére , il la frappe...

 

Elle n'a plus peur du monstre , elle se plante devant lui et d'un coup sans qu'elle ne sache comment elle se met à lui crier au visage toute sa rage... toute sa colère... tout le mal qu'elle a gardé au fond d'elle....elle voudrait lui rendre tout le mal qu'il lui a fait, tout le mal qu'il a fait à sa mère...  lui ne bouge pas il écoute la bouche grande ouverte tant il est stupéfait qu'elle lui tienne tête !!

Puis d'un coup il la prend à la gorge et la plaque contre le mur... il est devenu fou !! il la soulève de ses mains puissantes, ses pieds ne touchent plus le sol, sa gorge lui fait mal, il serre de plus en plus fort, elle n'arrive plus à respirer, elle s'agrippe à ses mains pour lui faire lâcher prise mais il serre de plus en plus... elle ouvre la bouche elle voudrait crier mais ce n'est plus qu'un gargouillis qui s'échappe ... le temps lui semble une éternité puis sa vue se brouille, tout devient noir, les cris lui parviennent comme étouffés et.... plus rien c'est le néant....

Son frère arrive juste à temps..... grâce à lui elle aura la vie sauve...il parvient à lui faire lâcher son étreinte avant qu'il ne soit trop tard

 

Pendant plusieurs semaines elle portera les traces de cette nuit et même si elles ont fini par disparaître elle, elle restera marquée à jamais....encore maintenant après toutes ces années elle ne peut pas croire que cela lui soit vraiment arrivé et pourtant..... 

19:24 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2011

Abandon

 

1448089721_f32508a534.jpgElle a vu sa mère souffrir, elle a vu sa mère pleurer, elle a vu sa mère se faire humilier...

Elle a souffert, elle a pleuré, elle à été humiliée...

 

Tous l'un après l'autre sont parti, ils l'on laissée seule face à ce monstre, seule pour protéger sa mère et ses petits frères

 

Que pouvait elle faire, elle était trop petite, trop faible, trop effrayée pour lui faire face....

Elle assistait impuissante à ce qui était devenu sa vie... une vie de violences et d'horreurs

 

Un soir c'était l'un , un soir c'était l'autre, tous subissait tour à tour les violences d'un homme transformé en monstre par l'abus d'alcool ....

 

Elle était souvent en colère contre lui, contre dieu, contre la vie... contre tous ceux qui savaient et ne faisaient rien..

 

00:23 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/01/2011

Ne pas regarder....

 

peur-de.jpgIl est tard , elle est au lit depuis longtemps déjà quand sa mère entre dans sa chambre et tourne la clef dans la serrure, elle se réveille mais avant d'avoir eu le temps de parler sa mère lui intime l'ordre de se taire et de ne pas bouger...

Chut ne dit rien, il me cherche, je vais attendre ici qu'il s'endorme...

 

Elle l'entend, il la cherche, il jure , il dit des choses horribles... il est en colère...il est saoul

 

Il vient à sa porte, essaye d'ouvrir, il frappe à la porte et lui ordonne d'ouvrir... elle ne bouge pas... elle ne dit rien... elle sent déjà la peur lui nouer le ventre...

 

Il repart, pendant quelques instants elle espère qu'il va enfin se mettre au lit et les laisser tranquilles mais il revient de nouveau.

 

Il cogne à la porte, il crie, il la menace du pire... il essaye de forcer la serrure avec un objet... avec quoi ? Avec quoi essaye t-il de forcer la serrure ?

 

Sa mère prise de panique cède et va lui ouvrir la porte...

 

Soudain brandissant un énorme tournevis ... il apparaît comme un fou furieux avec cette arme à la main et la furie qui lui déforme le visage.... elle se souvient encore des cris de sa mère mêlés aux siens avant de déconnecter avec cette réalité qu'elle refuse de voir....

 

la suite restera enfouie dans sa tête quelque part ...c'est le seul moyen qu'elle à trouvé pour se protéger... refuser de voir... refuser de se souvenir

22:13 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2010

Souvenirs enfuis

poeme-amnesie-L-1.jpegElle ne se souvient pas de tout … sa mémoire est pleine de trous.

Comment se construire un avenir … une vie quand des souvenirs se cachent tapis dans l’ombre prêt à surgir à tout moment ! Ils parasitent nos choix de vie, nos comportements, nos réactions.

 

Elle est différente des autres, elle ne trouve pas sa place dans ce monde, elle ne trouve pas sa place avec les autres, elle a du mal de communiquer… de parler.. d’aimer… de vivre tout simplement…

 

Les autres la trouvent trop timide, trop renfermée, trop solitaire… trop bizarre

Les autres ne comprennent pas.. Les autres ne savent pas..

 

10:35 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/12/2010

Un petit copain sans plus...

 

violence.jpgElle est sortie ce soir là, elle se promène avec son copain qui la tient par la main… elle ne fait rien de mal, juste ce que font toutes les jeunes filles de son âge… elle a un copain c’est tout … puis elle le voit de l’autre côté de la rue et…pire que tout… lui aussi l’a vue…

Elle traîne, elle a peur de rentrer, elle sait ce qui l’attend…

Elle rentre tard en espérant qu’il sera couché mais à peine la porte ouverte une main puissante l’empoigne et la tire à l’intérieur … 

Une fois la porte refermée il la jette violemment par terre, les coups tombent de partout, il la reprend par le devant de son pull et la relance de nouveau au sol…  elle n’est qu’une poupée de chiffon entre ses mains puissantes, elle crie, elle lui demande d’arrêter mais rien n’y fait il continue encore et encore…ses vêtements sont en lambeau, ses côtes lui font mal, son dos lui fait mal.. tout son corps lui fait mal mais il continue…

Après un temps interminable il la plaque au mur, elle  voit … son poing fonce droit sur son visage… elle ne sait comment elle a réussi à éviter le coup mais elle entend le craquement qu’il fait quand il s’écrase sur le mur juste à côté de son visage.. La douleur lui fait lâcher prise… c’est juste le temps qu’il lui faut pour fuir la folie de ce monstre  !!!

Il a mal… il la laisse tranquille pour ce soir là…

 

14:48 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

18/12/2010

Le dictateur puis le monstre

 

Le dictateur puis le monstre

 heb5949u.jpg

Le dictateur c’était le maître absolu tous lui devaient obéissance et respect.. Toute forme de rébellion était sanctionnée par 10…15. 20 coups de ceinture c’était selon son humeur…

Il fallait filer droit et se taire… obéir un point c’est tout ! Sinon la sanction tombait inexorablement..

Les coups laissaient leurs empreintes sur les fesses et les cuisses durant des jours… il fallait rester sans bouger, ne pas essayer d’esquiver les coups et ne pas pleurer sinon… c’était le double !!

Il était dur, il était froid et parlait peu…

Je n’ai plus le souvenir du moment où tout à basculé … mais un jour le dictateur est devenu le monstre … l’alcool avait fait de cet homme dur et rigide … un monstre prêt à tout… prêt au pire…

Le dictateur était dur mais juste… l’autre était totalement imprévisible…

Le dictateur frappait sur les fesses… les cuisses… l’autre frappait n’importe où..

Le dictateur avait des limites… l’autre plus aucune …

 

J’ai eu pour père le dictateur jusqu’à mes 12 ans.. Ensuite… le monstre l’a remplacé.. et notre vie est devenue un cauchemar…

22:41 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

09/11/2010

Amnésie

amnesie.JPG

Qui ? Qui venait la nuit dans ton lit ?

Tu ne sais pas

Tu ne sais plus

Tu l'as effacé... oublié... formatté

 

 

 

 

 

Maintenant tu sais...

Et savoir est pire que tout.......

...

16:47 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/10/2010

Chut...

Aux-senateurs-qui-se-prononceront-bientot-sur-la-loi-visant-a-penaliser-l-inceste.jpg

 

Chut.... Chut, il est venu dans ton lit

Chut.... Chut, il est venu sans un bruit

Chut.... Chut, il est passé aujourd'hui

Chut.... Chut, il repassera lundi

Chut !

21:22 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/10/2010

Dort l'enfant Dort..

fille-dort-dans-son-lit.jpg

 

Pouvoir s’endormir sans avoir peur d’être tirée du sommeil par ces cris qui résonnent comme des coups de tonnerre … ces cris de douleur…. Ces cris de terreur

Ces cris qui hantaient nos nuits ….et qui des années plus tard résonnent encore parfois dans la tête pour que jamais tu n’oublies…

12:04 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/10/2010

Parfois même le sommeil est un piège...

 

3z6x8ld6.jpg

 

 

Une, deux, Il te coupera en deux
Trois, quatre, remonte chez toi quatre à quatre
Cinq, six, n'oublie pas ton crucifix
Sept, huit, surtout ne dors pas la nuit
Neuf, dix, il est caché sous ton lit

Un, deux, voilà l'affreux
Trois, quatre, attention il va te battre
Cinq, six, saisie-toi vite d'un crucifix
Sept, huit, reste éveillé toute la nuit
Neuf, dix, si tu t'endors s'en est fini

 

 

01:38 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |