18/12/2010

Le dictateur puis le monstre

 

Le dictateur puis le monstre

 heb5949u.jpg

Le dictateur c’était le maître absolu tous lui devaient obéissance et respect.. Toute forme de rébellion était sanctionnée par 10…15. 20 coups de ceinture c’était selon son humeur…

Il fallait filer droit et se taire… obéir un point c’est tout ! Sinon la sanction tombait inexorablement..

Les coups laissaient leurs empreintes sur les fesses et les cuisses durant des jours… il fallait rester sans bouger, ne pas essayer d’esquiver les coups et ne pas pleurer sinon… c’était le double !!

Il était dur, il était froid et parlait peu…

Je n’ai plus le souvenir du moment où tout à basculé … mais un jour le dictateur est devenu le monstre … l’alcool avait fait de cet homme dur et rigide … un monstre prêt à tout… prêt au pire…

Le dictateur était dur mais juste… l’autre était totalement imprévisible…

Le dictateur frappait sur les fesses… les cuisses… l’autre frappait n’importe où..

Le dictateur avait des limites… l’autre plus aucune …

 

J’ai eu pour père le dictateur jusqu’à mes 12 ans.. Ensuite… le monstre l’a remplacé.. et notre vie est devenue un cauchemar…

22:41 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir....
Dur à lire tout ça.....on y ressent la douleur....je te souhaite d'arriver au bout de cet exorcisme.....

Écrit par : Jules | 18/12/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai grandi dans la violence...Chez moi, c'était "Dallas", Jr comme père et Sue Ellen comme mère, vraiment ça!!! Un homme ignoble, le diable en personne...

Tu fais la différence entre le dictateur et le monstre, tu écris "le dictateur était juste". Juste de quoi? De te battre? Mm si ce n'est que sur les fesses ou les cuisses...NON!!! Un dictateur est un monstre et il a exercé son pouvoir malfaisant sur toi et les tiens...

On en sort pas indemme, ms sûrement plus fort...Je ne crains plus personne...

Le fait d'écrire est une thérapie en soi, continue, tu le fais très bien...

Avec tout mon respect,

Sacha

Écrit par : Sacha | 19/12/2010

Répondre à ce commentaire

"Si tu craches ici cette boue puante et visqueuse alors peut être que...... oui peut être..."

Que tu seras fragile mais reconstruite....

Écrit par : *MeL* | 22/12/2010

Répondre à ce commentaire

Nous accompagnerons tes mots

Écrit par : nanny | 22/12/2010

Répondre à ce commentaire

Courage ! Pour avoir vécu dans la terreur étant enfant, je comprends ta situation....On n'oublie jamais, ...les cauchemars, le subconscient,l'inconscient et même le corps physique à travers ses maux, sont très doués pour nous ramener face à notre passé...
On apprend à vivre avec mais on n'oublie pas...

Je te souhaite de trouver ta voie !

Écrit par : Cassandre | 23/12/2010

Répondre à ce commentaire

Je vous remercie tous pour vos encouragements... cela m'aidera à terminer ce que j'ai entrepris

Merci

Écrit par : Elle | 23/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.