29/12/2010

Souvenirs enfuis

poeme-amnesie-L-1.jpegElle ne se souvient pas de tout … sa mémoire est pleine de trous.

Comment se construire un avenir … une vie quand des souvenirs se cachent tapis dans l’ombre prêt à surgir à tout moment ! Ils parasitent nos choix de vie, nos comportements, nos réactions.

 

Elle est différente des autres, elle ne trouve pas sa place dans ce monde, elle ne trouve pas sa place avec les autres, elle a du mal de communiquer… de parler.. d’aimer… de vivre tout simplement…

 

Les autres la trouvent trop timide, trop renfermée, trop solitaire… trop bizarre

Les autres ne comprennent pas.. Les autres ne savent pas..

 

10:35 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/12/2010

Un petit copain sans plus...

 

violence.jpgElle est sortie ce soir là, elle se promène avec son copain qui la tient par la main… elle ne fait rien de mal, juste ce que font toutes les jeunes filles de son âge… elle a un copain c’est tout … puis elle le voit de l’autre côté de la rue et…pire que tout… lui aussi l’a vue…

Elle traîne, elle a peur de rentrer, elle sait ce qui l’attend…

Elle rentre tard en espérant qu’il sera couché mais à peine la porte ouverte une main puissante l’empoigne et la tire à l’intérieur … 

Une fois la porte refermée il la jette violemment par terre, les coups tombent de partout, il la reprend par le devant de son pull et la relance de nouveau au sol…  elle n’est qu’une poupée de chiffon entre ses mains puissantes, elle crie, elle lui demande d’arrêter mais rien n’y fait il continue encore et encore…ses vêtements sont en lambeau, ses côtes lui font mal, son dos lui fait mal.. tout son corps lui fait mal mais il continue…

Après un temps interminable il la plaque au mur, elle  voit … son poing fonce droit sur son visage… elle ne sait comment elle a réussi à éviter le coup mais elle entend le craquement qu’il fait quand il s’écrase sur le mur juste à côté de son visage.. La douleur lui fait lâcher prise… c’est juste le temps qu’il lui faut pour fuir la folie de ce monstre  !!!

Il a mal… il la laisse tranquille pour ce soir là…

 

14:48 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

18/12/2010

Le dictateur puis le monstre

 

Le dictateur puis le monstre

 heb5949u.jpg

Le dictateur c’était le maître absolu tous lui devaient obéissance et respect.. Toute forme de rébellion était sanctionnée par 10…15. 20 coups de ceinture c’était selon son humeur…

Il fallait filer droit et se taire… obéir un point c’est tout ! Sinon la sanction tombait inexorablement..

Les coups laissaient leurs empreintes sur les fesses et les cuisses durant des jours… il fallait rester sans bouger, ne pas essayer d’esquiver les coups et ne pas pleurer sinon… c’était le double !!

Il était dur, il était froid et parlait peu…

Je n’ai plus le souvenir du moment où tout à basculé … mais un jour le dictateur est devenu le monstre … l’alcool avait fait de cet homme dur et rigide … un monstre prêt à tout… prêt au pire…

Le dictateur était dur mais juste… l’autre était totalement imprévisible…

Le dictateur frappait sur les fesses… les cuisses… l’autre frappait n’importe où..

Le dictateur avait des limites… l’autre plus aucune …

 

J’ai eu pour père le dictateur jusqu’à mes 12 ans.. Ensuite… le monstre l’a remplacé.. et notre vie est devenue un cauchemar…

22:41 Écrit par Elle | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |